"An solchen Tagen möchte man fortwährend singen mitten im Büro, so ist einem zumute. Aber man wird sich das verkneifen..." Mascha Kaléko (Golda Malka Aufen, 7. Juni 1907 - 21. Januar 1975), in: Das lyrische Stenogrammheft (1937)

www.LYRIKTAGE.de

Das FRANKREICHFEST findet am selben Wochenende statt!

Daher: kleine Kostproben für unsere französischen Fans!


Sascha Preiß

s.t.

Ici dans ce véhicule

en objectivité grincheuse

en route vers n'importe où

j'ai oublié quand

ton dernier sourire

a contrarié

la tacturnité moulante.


Deutsche Originalversion im FORUM


Kersten Flenter

Feu & glace

Ici, a la fin de l'ouest, les enfants jouent, avec de la terebenthine / Et les oiseaux tombent comme des châtaignes des arbres morts / Les rats trebuchent sur des tessons dans les entrees des cours / Et les descentes au kiosque / N'ont lieu que de nuit, silencieusement et en secret // Le journal, je ne le connais plus que come emballage de doner / Le sang d’un homme abattu S’ecoule des monitors / Et a à nouveau, ils vident les maisons squattées / A coup de contrats de bail / Ils prêchent l’espoir en la volonté de l’espoir / Mais ne sois pas dupe: ici, il n’y aura jamais plus de soleil / Les autels télévisuels dans non salons / Remplacent le chaleureux foyer de la cheminée / Et nous restons assis dans nos fauteuils, pareilsdes glacons dans leur bac // Ici, a la fin de l'ouest, les enfants tombent dans les boucies d’égout / Les vidéos de la guerre quotidienne sont autant de tiques qui infestent le cerveau / Nous attendons, nous attendons, nous attendons, le scintillement sur l’écran / Qui dit: c’est vrai, il est temps // Il est temps, je sais il est temps / De mesurer à nouveau / La situation à l’aune des rêves //


Tom de Toys alias Bruno Brachland No 7, 26.1.1999

(traduit de l´allemand et adapté par David Michaud-Cárcamo 9/99)

SUR-CRI (AU NOUVEAU GOUVERNEMENT)

des millénaires se sont écoulés / sans être jamais comptés / et l´humanité continue de vivre / PENSES-TU / oui ! / des millenaires d´auto-destruction ET / à la recherche du sens / SENS-TU / quand tous dorment / ce que tous les livres des bibliothèques de ce monde / te refusent tes enseignants / te cachent et / tes parents jamais ne / rêvaient que CELA irait / mieux oui ! / à chaque terrible seconde / mieux qu´IL y à deux secondes / alors que ta propre présence / tu n´as pas remarqué / car tous les jours tu n´allais qu´au travail / pour gagner suffisament d´argent pour survivre / accumuler dépenser décumuler déclarer / sans demander pourquoi / tout cela est ainsi / et ne fonctionne pas autrement / je veux dire: / veux-tu vraiment / à perpétuité dans / la cage d´un ordre apparent / travailler jusqu´à ton dernier souffle / tandis que d´autres seulement quelques uns / encore et toujours à tes dépens fièrement s´amusent / bien cachés dans l´appareil / appelle-LE systéme / appelle-LE bureaucratie / appelle-LE donc politique / au mieux paradis et tous pourris / CE N´EST PAS PARANOIDE / de penser que le vaisseau spatial attends / qu´un nombre suffisant soit prêt / au saut des quantas en decà / sincère à ta nostalgie / au delà du courant de l´histoire presente / sans enflammer / une seule révolution nécessairement / non !! / nous avons la conscience / lents et ennuyés / trancendés entraînés recevant / l´information éternelle non / de l´internet non !! / l´ordinateur se tait / NOUS VOYONS TOUT / sans vraissemblance virtuelle / avec les cellules nues / notre corps imbibé de lumière / inondé de Réelle Energie / aussi honnêtes n´étions nous encore / jamais il est enfin / temps pour la démence / imiter précisement sa mêthode du je-voudrais-bien-être / autrement la schizophrénie / ne méneras pas plus loin que la jambe / ENTENDS-TU / avec ta jambe / tout a commencé / jusqu´ici IL / n´a pas été possible d´aller plus loin qu´en se / secouant aux travers des rimes / au lieu d´eveiller les forces / contre la morbide mélancolique mobilisation / en mouvements inhabituels se mobiliser / contre le spectacle (bien / égal dans quel camp) / se mobiliser sans phrases / pas seulement s´en- / gager sur la ligne sans fin / plutôt des mil- / liers de tremplins pour l´accord / sur des ensembles atrophiés empêcher / nos coordonnés de conscience (seulement / pour vous prévenir une dernière / fois troualistiquement) / maintenant / FIN DE LA PARODIE / qui alimente qui / qui est le bétail / nous savons comment / les règles sont / bien avant que nous / regardions la télévision / noter provisoirement les nécessités / pour démêler les mensonges / qui s´établirent des générations durant / jesus ne brisa jamais le pain / et buddha était trop gras pour pouvoir méditer / désolé ce n´est pas gentil / mais vrai malgré tout / JE PRESSENS CE QUI A DU SE TRAMER DERRIERES LES COULISSES / des histoires qui s´empilent / d´autres histoires sans COncept / COsmique pour découvrir la libération / découverte au-delà du language / au-lieu d´exiger des ouie-dires transpersonnels / exigeant plutôt une nouvelle préparation de sorcière / à base de thélépathie et de partie prenante dans la recherche tai-chi / afin que surpressants toutes / les masses qui ont sur-dépasser / tout point le plus critique / puisque la mer de l´âme à déjà souffert / êtres méthaphisiquement / bien dispersés personne / ne prit suffisament sérieusement / les prières des quelques / sensibilisés / dont les COnséquences COllectives auraient évidemment / enthousiasmés des chefs de service / débarasser les bureaux pour les Formulaires vierges sur les Changements du "monde" / à sur-vérifier à sur-réfléchir à sous-signer / sur-passer avec le nom liberté / tous les liens des lettres de menaces / sur-voler les appels téléphoniques terrorisants / sur-ignorer les scandales que les médias / transmettent avec humour / illuminer passer / ce qui ne brille pas / bizarre délicat réaliste minutieux sensible / le sentiment d´être sursensibiliser / qu´aucun prochain secret de fabrique / n´existera / reste aux hommes nouveaux / à absorber leur "esprit" complêté / comme une miraculeuse dignité //

Das Düsseldorfer HAUS DER UNIVERSITÄT (HdU) befindet sich neben dem Köbogen auf dem Schadowplatz (c) 2017, FOTO: G&GN-INSTITUT @ www.Fotomie.de
Das Düsseldorfer HAUS DER UNIVERSITÄT (HdU) befindet sich neben dem Köbogen auf dem Schadowplatz (c) 2017, FOTO: G&GN-INSTITUT @ www.Fotomie.de